3643 BOUL. SAINT-LAURENT
BUREAU 400
MONTRÉAL, QC, CA
H2X 2V5
1 514 989 1739

Maison Koya

 


 

État /  Complété (2019)

Lieu / Saint-Sauveur, Québec, Canada

Programme / Résidence multi générationnelle

Aménagement paysager / Carlos Ipser


 

Le projet s’intéresse au rapport au temps, en structurant un mode d’implantation d’abord lié aux caractéristiques topographiques, plutôt qu’à une logique de maison unifamiliale en rangée, typique des zones suburbaines.  La morphologie du projet distingue de façon matérielle les éléments plus permanents de la résidence, en béton, et les composantes plus éphémères en bois.

Trois volumes de bois sont déposés en apparence sur une nouvelle topographie minérale construite afin de loger la part « changeante » du programme. Ils sont installés en porte-à-faux des ouvrages de béton, comme en situation instable, et pointent respectivement dans des directions opposées. Ainsi, cet ensemble se détache d’une composition conventionnelle de la maison unifamiliale suburbaine, avec une expression souvent très distincte entre les façades avant et arrière, au détriment complet des façades latérales.  Maison Koya cherche plutôt à établir un rapport plus ouvert avec le site au sens large.

D’une certaine manière, l’essence du projet réside dans le rapport entre la nécessité de créer une temporalité à toute œuvre bâtie, d’inscrire le concept d’espace dans le temps,  ou du moins dans l’anticipation de celui-ci.  De plus,  le lien avec le territoire en tant que source d’altérité (et non d’identité) est aussi encore une fois au cœur de notre engagement dans la pratique. Nous faisons référence à la nécessité de concevoir l’architecture en tant que médiation, d’un autre qu’on apprivoise et qui influe sur le sens même de la pensée. Dans un contexte suburbain comme celui-ci, où il n’est souvent question que de répétition et de solitude,  cette posture critique est devenue essentielle.

 

 

crédit photoRaphael Thibodeau

 

 

 

error: Content protected